top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurSabrina

Le saviez vous? Il existe un appareil capable de mesurer l'énergie d'une personne

Qu’est-ce que la technologie GDV appelée aussi BIO-ÉLECTROGRAPHIE ?

Le terme GDV vient de l’anglais « Gas Discharge Visualisation », ce qu’on pourrait traduire par « rendu visible grâce à une décharge gazeuse ». À l’origine de la technologie GDV, nous trouvons les travaux du chercheur russe S. Kirlian qui découvrit un peu par hasard, à la fin des années 30, un phénomène qui deviendra plus tard mondialement connu sous le nom « d’effet Kirlian ».


Il y a une vingtaine d’année, toujours en Russie...

L'équipe de recherches de l'Université d'Etat ITMO de Saint-Pétersbourg (Russie), dirigée par le professeur K. Korotkov, on a pu démontrer que ce halo apparaissant autour des doigts ou des parties de plantes est en fait la résultante d'une excitation électrique des gaz diffusés par l'objet soumis à la décharge électrique à haute fréquence. L'équipe de Saint-Pétersbourg a aussi démontré, en étudiant sur de nombreuses personnes la forme, l'intensité et la localisation de ce halo, qu'on peut avoir accès à des informations très importantes concernant l'état de santé physique et psychologique des individus.

À partir de ce constat, utiliser la technologie Kirlian pour créer un appareil d’analyse de la condition de l’être humain, il n'y avait qu'un pas. Que le professeur K. Korotkov a franchi; en développant une série d’appareils gérés par ordinateur appelé camera GDV


Aujourd’hui, l’Imagerie Electro-Photonique

Appareils GDV Camera PRO et Compact, kit de mesure des liquides et des solides.

Grâce au développement de la technologie GDV, on ne se contente plus de mesurer le rayonnement des mains, mais aussi des plantes, des animaux, de l’eau, du sang, des aliments, etc


Un appareil reconnu en Russie par la

communauté scientifique

• Aujourd'hui, la bio-électrographie est acceptée par le ministère de la santé russe en tant que technologie médicale. Plus de 1000 médecins, praticiens et chercheurs tirent bénéfice de l'usage de cette technologie dans le monde entier. Plus de 100 articles ont été publiés sur la bio-électrographie dans différents pays.

• En Russie et en Biélorussie, l'appareil GDV est certifié en tant qu'appareil technologique médical et fait partie de la liste des instruments de diagnostic médical. Cela signifie qu'il peut être utilisé dans des institutions médicales certifiées.


Bio-Énergie et effet Kirlian

D'un point de vue biophysique, l'énergie de systèmes et d'organes est déterminée par le niveau de mitochondries assuré par les électrons libres, c'est-à-dire par le caractère du transport d'électrons. La capacité de la mitochondrie à produire de l‘ATP détermine la possibilité de travailler selon les termes du processus d'activité physiologique - mais la possibilité d'assurerce travail est aussi de l'énergie.

Les mitochondries (du grec mitos, fil et chondros, grain) sont des organites (ou organelles) intra-cellulaires d'une taille de l'ordre du micromètre (μm). Leur rôle physiologique est primordial, puisque c'est dans les mitochondries que l'énergie fournie par les molécules organiques est récupérée puis stockée sous forme d'ATP, la source principale d'énergie pour la cellule, par le processus de phosphorylation oxydative. ATP : L'adénosine triphosphate (ATP) est une molécule utilisée chez tous les organismes vivants pour fournir de l'énergie aux réactions chimiques.

La technologie GDV mesure la densité électronique dans les systèmes et organes humains, ainsi que le caractère des courants électroniques stimulés. Ces densités électroniques étant la base fondamentale de l'énergie physiologique, nous pouvons donc dire sans hésiter que la technologie GDV permet de mesurer la réserve d'énergie potentielle du corps.



Que mesure la technologie GDV?

Que mesure la technologie GDV en termes physiques ?

La technologie GDV est basée sur la stimulation de l'émission de photons et d'électrons sur la surface de l'objet en transmettant de courtes impulsions électriques.

Avec l'EPI(imagerie électro-photonique), on excite, ou stimule l'émission d'électrons et de photons, puis on intensifie le rayonnement résultant d'un millier de fois, cela permet de prendre des mesures dans des circonstances normales, avec un éclairage normal, sans préparation spéciale des objets.

Que mesure la technologie GDV en termes biophysiques ?

L'EPI mesure l'émission opto-électronique stimulée d'un objet biologique, par conséquent, le défaut de rayonnement sur le GDV-gramme révèle une gêne du transfert d'électrons vers les tissus corporels, et une anomalie dans le flot des réactions de radicaux libres. En d'autres termes, c'est un indicateur d'anomalie dans l'approvisionnement en énergie des organes et des systèmes.L'Opto-électronique est l'étude des composants qui interagissent avec de la lumière. Que mesure la technologie GDV en termes physiologiques ?

Le fonctionnement de tous les organes et systèmes est régulé par le système nerveux central (SNC) et le système nerveux autonome (SNA). En utilisant un filtre spécial, nous pouvons séparer les informations en provenance du SNC. les paramètres de l'imagerie EPI reflètent l'activité du système nerveux autonome et l'équilibre des sections sympathique et parasympathique de ce système.


Concept d’homéostasie Homéostasie: tout processus autorégulateur par lequel les systèmes biologiques essayent de maintenir une stabilité, en s'adaptant aux conditions optimales pour survivre. Si l'homéostasie est optimale, la vie continue; sinon, un désastre ou la mort s'ensuit. La stabilité en question est en fait un équilibre dynamique, dans lequel des changements perpétuels ont lieu, même si une condition relativement uniforme prévaut [Encyclopedia Britannica, 2005]. L'homéostasie en physiologie : constance dynamique relative de la composition et des propriétés de l'environnement interne, et stabilité des fonctions physiologiques de base du corps d'une personne, d'un animal ou d'une plante.


Source: Julien Frère

79 vues0 commentaire

Comments


bottom of page